La Règle de la Crapette Rapide

novembre 28, 2023 senior PC No comments exist

Dès qu’un joueur s’est débarrassé de toutes ses cartes en les ayant posées sur le tableau, il est déclaré gagnant. Le joueur ayant retourné la plus forte carte au-dessus de sa Crapette joue en premier. En cas d’égalité de ces deux cartes, on compare les deux cartes suivantes.

  • Toutefois, précisons que dans le cas d’une carte du talon ou de la Crapette, la carte suivante du talon ou de la Crapette devra être retournée.
  • Cette sanction peut être cumulée avec d’autres sanctions précédentes, de sorte qu’un joueur peut être contraint de passer son tour plusieurs fois de suite.
  • Le jeu se poursuit de cette manière jusqu’à ce qu’un joueur réussisse à écarter toutes ses cartes.

De même, il a paru indispensable de colliger toutes les allusions que dans son Journal il fait au jeune adolescent nommé Victor. Votre compte iTunes sera débité lorsque l’achat sera confirmé. Si vous vous abonnez avant la fin de votre essai gratuit, le reste de votre essai gratuit sera annulé dès que votre achat sera confirmé. Reproduction, copie et utilisation interdite en dehors de ce site.

Les fautes

Il mettra d’abord sur le 5 de trèfle de son adversaire le 4, premier paquet, puis le 5, le 6, le 7 et le 8 du même paquet. Il aura donc fait deux cases vides et surchargé son adversaire qui aura besoin de deux cases vides en même temps pour pouvoir caser tout ce qui vient de lui être donné. Au jeu de la Crapette, chaque joueur dispose d’un jeu de 52 cartes. Ce paquet constitue alors ce que l’on appelle le « talon ».

  • Quand vous avez terminé, c’est à votre adversaire de jouer et ainsi de suite jusqu’à ce qu’un des joueurs n’ait plus de carte.
  • Il place l’as de pique au milieu, la dame de trèfle sur le roi de la crapette du joueur B, puis le neuf de cœur de la crapette sur le dix de cœur de B.
  • Lorsqu’un joueur ne peut plus faire de mouvement, il retourne la première carte de son talon.
  • La partie s’achève lorsqu’un des joueurs se débarrasse de sa dernière carte .

Pour les débutants, un système d’indices est disponible ainsi que les règles afin de bien comprendre le sens du jeu et élaborer des stratégies plus poussées. Participez à la communauté, suivez l’actualité de vos jeux, discutez autour du jeu, suivez vos jeux préférés, créer vos listes, … Vous avez d’autres questions sur les règlesde la Crapette ?

Quoi de neuf dans la dernière version ?

Ainsi sur un roi de carreau, on met la dame de carreau, sur cette dernière, le valet de carreau, etc. sur un dix de pique, le neuf de pique, puis le huit, etc. Les huit piles au milieu de la table consistent à construire les séries de cartes de même Couleur. Chaque joueur y dépose en priorité les cartes apparentes de son jeu ou des cartes extérieures du tableau. Il peut également y disposer les cartes apparentes de son adversaire, de sa Crapette ou de son écart.

Il est difficile de déterminer l’histoire exacte de la crapette, car ce jeu de cartes est joué dans de nombreux pays et sous différents noms. La crapette est également connue sous le nom de « tapette », « tap », « tap-tap » ou « tapette à deux ». Le premier joueur qui pose toutes ses cartes sur le tableau remporte la victoire. C’est ainsi que ce jeu est devenu compatible aussi bien sur Windows, que MAC ou Linux…

But du jeu

Ces cartes empilées, faces découvertes, formeront le « pot » de chaque joueur. Le premier joueur devra placer toutes les cartes possibles au centre de la table, tout en faisant des tas. Chacun d’entre eux correspond à une série d’une couleur. Il faut la faire débuter par l’as et la finir par un Roi, tout en mettant les cartes dans l’ordre. Le joueur doit commencer par les cartes qui sont retournées, que ce soit les siennes ou celles de son adversaire.

Les cartes placées sur les colonnes centrales sont inamovibles. Notre article sur les règlesde la Crapette et comment y jouer au mieux se termine. Le Skip-Bo est un jeu ressemblant à la crapette, mais qui peut se jouer à plus que 2. La partie se joue en 250, 500 ou même 1.000 points selon les décisions prises avant le jeu. Le tour de jouer revient au joueur A, le tour continue ainsi. La différence des points est payée à celui qui en a le plus, par celui qui en a le moins.

Quelles sont les règles de la Crapette ?

Lorsque son tour de jeu est achevé, il déplace la carte qu’il n’a pas pu jouer sur l’écart situé entre son talon et sa Crapette et c’est au tour de l’adversaire à jouer. Chacun étale ensuite verticalement quatre cartes au-dessus de sa Crapette. L’espace de deux cartes doit être ménagé entre les quatre cartes de chaque joueur afin de constituer plus tard huit piles. Chaque joueur pose ensuite le talon formé de ses trente-cinq cartes restantes sur la même ligne horizontale que sa Crapette, laissant entre les deux l’espace de l’écart. Les déplacer peut servir à placer l’une de ses propres cartes ou à dégager entièrement un espace sur l’une des colonnes. On peut alors disposer de cette case vide pour­ effectuer des mouvements de cartes en deux temps, ou tout simplement pour placer l’une de ses cartes.

  • On ne peut déplacer les cartes qu’à raison d’une seule à la fois.
  • Celui qui a sur la crapette la carte la plus faible commencera à jouer.
  • En utilisant ce site vous reconnaissez avoir lu, compris et accepté les conditions générales d’utilisation.
  • Il faudra ensuite les mettre à l’endroit, en colonne, sur votre droite, dans un ordre décroissant et en alternant les couleurs.
  • Ses règles sont simples et rigoureuses mais leur application exige une grande attention.
  • La Crapette est probablement le jeu que j’ai le plus pratiqué pendant mes jeunes années.

Ensuite, il faut piocher les 4 premières cartes de son paquet. Il faudra ensuite les mettre à l’endroit, en colonne, sur votre droite, dans un ordre décroissant et en alternant les couleurs. Chaque joueur qui finit sa crapette marque dix points, le dernier ne marque rien et paie les dix points de crapette aux autres joueurs. Il ne peut placer la dame cats de trèfle de la crapette, tourne la première carte de son talon qui est le deux de cœur et ne pouvant non plus le placer, le met à découvert entre la crapette et le talon. Les cartes, avons-nous dit, peuvent être placées sur les cases vides des colonnes où l’on a fait un vide, ou sur les as du milieu, ou sur les cartes visibles de l’adversaire.

Histoire de la crapette

Le jeu continue ainsi, les deux adversaires jouant à tour de rôle, jusqu’à ce que l’un d’eux ait épuisé toutes ses cartes, alors il a gagné. Ses règles sont simples et rigoureuses mais leur application exige une grande attention. Essayer de se débarrasser des cartes découvertes de son tas de Cra­pette en les utilisant pour « charger » le tas de Crapette ou le pot de l’adversaire. Cela consiste à recouvrir au moyen de l’une de ses cartes la carte supérieure de la Crapette ou du pot de l’adversaire.

  • C’est une sorte de patience (plus communément appelée réussite), mais à deux.
  • Les adversaires prennent chacun un paquet et retournent sur la table les quatre premières cartes de leur tas pour former deux colonnes parallèles, en laissant au milieu la place de faire deux autres colonnes.
  • La crapette est un jeu simple et amusant qui peut être appris facilement par les joueurs de tous âges.
  • Il aura donc fait deux cases vides et surchargé son adversaire qui aura besoin de deux cases vides en même temps pour pouvoir caser tout ce qui vient de lui être donné.
  • Entre le talon et la Crapette, on prend soin de laisser un espace suffisant, destiné à recevoir les cartes inemployées en cours de jeu.

Dès qu’un joueur oublie de faire un mouvement obligatoire, son adversaire peut lui crier « Crapette ! » Le coup du joueur s’arrête alors immédiatement ; s’il vient de retourner une carte de son talon, il doit la poser, sur attila sa pile de rejet, quelle qu’elle soit, et le tour passe à l’adversaire. Le joueur qui a retourné la carte la plus forte sur sa crapette commence. Il devra d’abord regarder s’il y a un as dans une des colonnes de 4 cartes.

La Crapette

On peut indifféremment « monter » sur les as de son propre jeu ou sur ceux du partenaire.

  • On joue partout, on joue des variantes régionales et traditionnelles mais aussi le jeu classique.
  • L’espace de deux cartes doit être ménagé entre les quatre cartes de chaque joueur afin de constituer plus tard huit piles.
  • » Le coup du joueur s’arrête alors immédiatement ; s’il vient de retourner une carte de son talon, il doit la poser, sur sa pile de rejet, quelle qu’elle soit, et le tour passe à l’adversaire.
  • Puis encore à droite, il pose à l’envers, figures contre table, les cartes restantes qui constituent le talon.

Plusieurs mois ont été nécessaires pour mettre au point ce dernier niveau. Même s’il n’est pas parfait, il est capable de vous faire transpirer. La premium déverrouille toutes les catégories et offre des jeux illimités sans publicité pour un abonnement de 4,99 euros par semaine.

Les Règles de la Crapette – Comment Jouer ?

Il tourne alors la première carte du talon qui est le huit de trèfle qu’il ne peut placer et qu’il met à découvert entre le paquet de la crapette et le talon. Après cela, chaque joueur doit constituer sa « Crapette », appelé aussi le tas de Crapette. Il tire les dix cartes suivantes du dessus de son talon, qu’il pose en tas sur sa droite, sans les regarder, et retourne la onzième carte, qu’il pose sur le tas, face découverte. Les trente-sept cartes restantes de chaque paquet sont rassemblées, faces cachées, en un tas à côté de la Crapette. Entre le talon et la Crapette, on prend soin de laisser un espace suffisant, destiné à recevoir les cartes inemployées en cours de jeu.

  • D’abord celles que l’on a à la crapette, puis celles que l’on a au talon.
  • Une fois la carte de la crapette ou celle du talon jouée, la suivante est retournée.
  • Le premier joueur devra placer toutes les cartes possibles au centre de la table, tout en faisant des tas.
  • Si on ne le peut, on retourne la première du talon que l’on place aussi sur le jeu, si on le peut, sinon on la place on entre le paquet du talon et le paquet de la crapette, lu côté recto.
  • Il existe bien des façons de jouer selon les variantes cependant notez bien que la version rapide n’a de commun avec la crapette que le nom, en effet il se rapproche davantage du Flip, un jeu de rapidité.

Si pour apprendre rien ne vaut la pratique, il est important de connaitre les bases. Pour en savoir plus, lisez les règles, elles paraissent compliquées au début mais finalement après quelques manches on se rend https://reptoohil.com compte qu’elles sont très simples. Interjection utilisée par un joueur pour signaler une faute de l’adversaire. La Crapette consiste à faire de son mieux pour se débarrasser en premier de toutes ses cartes.

La crapette

Variante 3 – Pendant que l’un des deux joueurs joue, l’adversaire peut l’interrompre si le joueur n’a pas vu une combinaison de déplacement permettant de poser une carte sur l’une des piles du milieu. Le joueur interrompu ne touche plus au jeu, mais déplace sa carte de talon sur son écart. L’adversaire prend son tour de jeu, mais doit immédiatement faire la démonstration de la combinaison omise et poser la carte conséquente sur l’une des piles du milieu. C’est au joueur A à jouer en premier puisqu’il a la plus faible carte en crapette. Il place l’as de pique au milieu, la dame de trèfle sur le roi de la crapette du joueur B, puis le neuf de cœur de la crapette sur le dix de cœur de B.

  • Si l’on retourne le neuf de pique, on le place sur le dix, le huit par-dessus, ce qui fait que l’on a une place vide.
  • Lorsque le talon est épuisé, le joueur retourne, sans la mêler, sa pile de rejet, qui devient alors son nouveau talon.
  • Si, lors d’un mouvement, un joueur vide entièrement une case, il peut ensuite y placer une nouvelle carte, quels que soient son rang et sa couleur.
  • Ainsi, sur un 4 de Cœur, il faut obligatoirement un 5 de Cœur.

Tant que le joueur peut continuer à poser des cartes, il peut continuer son tour, ce n’est qu’une fois qu’il est bloqué que l’adversaire peut commencer sa propre partie. Sur votre gauche, vous allez mettre un tas de 13 cartes, sans regarder. La crapette est un jeu qui se fait uniquement à deux, contrairement à la plupart des jeux de cartes. Par exemple, une des cartes de colonne est un dix de pique, une autre le huit de pique. Si l’on retourne le neuf de pique, on le place sur le dix, le huit par-dessus, ce qui fait que l’on a une place vide.

LES RÈGLES DU JEU

Souhaitez-vous partager vos propres alternativesde la Crapette à nos lecteurs ? On commence à jouer à ce jeu après le Moyen age, surtout en France, dont il est originaire. On ne connaît pas l’origine de jeu, mais on commence à en entendre parler à partir du 18eme siècle. Sur ces as viendront prendre place successivement les 2, 3, 4, etc. de la même famille, jusqu’au roi inclus.

  • C’est ainsi que ce jeu est devenu compatible aussi bien sur Windows, que MAC ou Linux…
  • Seules, les cartes qui sont sur les as du milieu ne peuvent être déplacées.
  • Toute carte posée sur une case latérale doit laisser entrevoir la carte posée juste en dessous.
  • Dans cette variante, on doit donc toujours, quitte à perdre du temps, manoeuvrer en fonction des cartes à placer au centre.
  • Vous pouvez toujours poser une carte sans attendre que l’autre joueur ait joué, du moment que vous respectiez la valeur en-dessous ou bien au-dessus de la dernière carte posée.
  • C’est au joueur A à jouer en premier puisqu’il a la plus faible carte en crapette.

Une case vide peut recevoir une carte de n’importe quelle valeur. Une carte sur le dessus du talon, de l’écart ou de la Crapette peut être posée sur le tableau selon le respect des règles déjà énoncées. Toutefois, précisons que dans le cas d’une carte du talon ou de la Crapette, la carte suivante du talon ou de la Crapette devra être retournée. Chaque joueur retourne la carte sur le dessus de sa Crapette. Le joueur ayant retourné la carte la plus forte commence la partie. Il retourne alors la carte sur le dessus de son talon et place les cartes qu’il peut placer, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de mouvements possibles pour lui.

Jeu

Ses « multiples occupations » (…) ne l’empêchent pas de se rendre, chaque soir, chez MmeLambert, et de faire avec elle une double crapette… La reproduction totale ou partielle sans permission est interdite. On joue partout, on joue des variantes régionales et traditionnelles mais aussi le jeu classique.

N’hésitez pas à prendre votre temps avant de jouer les cartes de votre talon et de votre crapette. Il faut que vous soyez sûr d’avoir utiliser toutes vos possibilités, ainsi que toutes les cartes que vous avez déjà sur la table. C’est celui qui ne finit pas de placer ses cartes qui paie, à chacun des autres joueurs, un point par chaque deux cartes qui lui restent, et trois points par paquets de levées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *